5 janv. 2017

3 coiffures astucieuses pour l'hiver

Bonjour à tous ! 

Avec le froid qui s'installe de plus en plus (ça donne de beaux paysages givrés cependant), on se doit de protéger au maximum nos cheveux qui peuvent particulièrement souffrir pendant cette période de l'année : déshydratation, cheveux secs, électriques, pointes rêches, fourches qui apparaissent... Avec un minimum de longueur, il est pourtant possible de les protéger en faisant des coiffures sympas. 

Les coiffures que je vais vous présenter n'ont pas été réalisées par moi, mais vous pouvez facilement en trouver des tutoriels sur Internet. J'ai, personnellement, deux mains gauches : j'ai essayé pendant des heures de réaliser des coiffures moi-même mais j'ai finis par demander secours à ma soeur aînée, qui arrive à se coiffer et à coiffer facilement les autres. Avec de la patience et encore de l'entraînement, j'espère pouvoir un jour réussir à être aussi habile qu'elle. 

Un grand remerciement à mon amie Hilde de Berry, qui m'a donné une photo de feuilles sous la neige de Suisse pour agrémenter mes photos ! 

COURONNE DUTCH BRAIDS



Les Dutch Braids sont très connues sur Youtube et sur Internet : vous en trouverez de très bons tutoriels. En gros, ce sont des tresses qui ressortent. pour réaliser cette couronne, il fait séparer la chevelure en deux (comme pour faire des couettes). Vous faites une tresse de chaque côté et vous les remontez à la fin avec des pinces : cela donne l'illusion que c'est une couronne alors qu'en réalité, vous avez deux tresses séparées. Ainsi, les pointes sont bien protégées. Vous pouvez également faire cette coiffure pour masquer vos cheveux gras : ça donnera un petit effet plaqué très sympa ! 


CHIGNON BUN


Un autre grand classique : le bun. Et celui-là, je peux le réaliser tout seul ! Le bun, c'est ce petit accessoire en plastique en forme de donut qu'on utilise pour faire un chignon avec du volume quand on n'en a pas forcément (ce qui est mon cas). Il existe différentes tailles de donut, j'ai pris une taille assez intermédiaire. Pour le réaliser, rien de plus simple : vous faites une queue de cheval très haute. Vous passez votre queue de cheval dans le trou du donut et le donut se retrouve à la base de la queue de cheval, avec l'élastique. De là, vous répartissez vos cheveux tout autour du donut, jusqu'à le recouvrir complètement. Pour tenir le tout, utilisez des pinces (celles qu'on utilise pour la danse) et pour agrémenter le tout, vous pouvez mettre un petit ruban autour ou un joli chouchou. 

Et là, c'est sûr que vos pointes sont bien protégées ! C'est également une aussi bonne coiffure pour masquer les cheveux gras. 


TRESSE GAME OF THRONES


Dixit ma soeur qui m'a fait cette coiffure, "ça fait comme dans game of thrones !". Alors même si je n'ai pas encore la longue et belle chevelure de certaines des actrices de la série, tentons le coup quand même. Le principe de base est assez simple. De chaque côté des tempes, vous prenez une petite mèche de cheveux et vous commencez à faire une tresse plaquée "normale". Vous le faites sur le haut de la tête et une fois bien avancé, on arrête de faire une tresse plaquée pour faire un tresse "normale". Vous faites pareil de l'autre côté, les deux nattes se rejoignent et vous les attacher. J'ai laissé les cheveux détachés sur la photo, mais vous pouvez faire une variante de cette coiffure pour être plus protectrices pour les pointes en faisant une couronne de tresse plaquée .

Quelles sont vos coiffures pour l'hiver ? 
Arrivez-vous à faire de belles coiffures seules ? 

1 janv. 2017

#Journal de pousse : 01/01/2017

Bonjour à tous ! 

Je commence le premier article de cette nouvelle année en vous souhaitant une très joyeuse année 2017. Je vous souhaite le meilleur en amour, en santé, en projets professionnels mais aussi personnels ainsi qu'en amitié. J'en profite également pour vous remercier pour tout le soutien que vous m'apportez, que vous apportez au blog et à mes projets et je vous remercie de me donner ma chance dans ce monde dur qu'est la blogosphère ! 

Aujourd'hui donc est le temps du journal de pousse. Nous sommes le premier janvier, il fait froid, la luminosité n'est pas terrible mais les cheveux continuent de pousser et je continue de viser mon objectif d'une longueur idéale pour le mariage qui a lieu dans 7 mois et demi. 

Comment s'est passée la pousse de ce mois-ci ? 


Comme je vous l'avais promis, je garde le même t-shirt pour pouvoir mieux rendre compte de la pousse de mes cheveux. Et je dois dire que je suis assez satisfaite de la pousse sur cheveux mouillés, qui se voit toujours mieux que sur les cheveux secs. Pour indication, il y a deux centimètres de différence entre chaque rayure rouge. Au vue des photos, mes cheveux ont poussé l'équivalent d'environ 2 cm, puisqu'ils dépassent la 5ème rayure. Un assez bon résultat ! 


Sur cheveux secs, la pousse est toujours plus difficile à voir. Je laisse mes cheveux un peu vivre leur vie, j'ai juste passé un coup de peigne pour la photo de janvier : cependant, alors que les cheveux dépassaient un peu la troisième ligne pour décembre, ils ont atteint la 4ème ligne sur la photo de janvier mais comme les cheveux rebiquent... Je ne peux que supposer mais cela confirme quand même la pousse d'environ 2 cm de mes cheveux. 

Ce journal de pousse de la nouvelle année semble donc prédire de bonnes choses pour mes objectifs de pousse : je vais continuer de boire de l'eau très régulièrement (c'est vraiment très dur de boire beaucoup d'eau quand on n'a pas l'habitude et qu'on va très régulièrement aux toilettes !) et une nouvelle cure de pousse arrive très bientôt ! 

En tout cas, je commence cette année avec une longueur omoplates (visible plus facilement sur les cheveux mouillés) qui me rend très optimiste pour la suite de mes aventures capillaires. 

Etes-vous satisfaits de votre pousse de cheveux ? 
Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année ? 

27 déc. 2016

Passer du rouge au marron : partie 2

Bonjour à tous ! 

En cette presque fin d'année, on se retrouve pour la deuxième partie de mon aventure henné du moment, qui consiste à laisser de côté mon rouge pour obtenir une couleur plus chocolatée, un beau marron chocolat. J'espère que vous avez tous passé un très joyeux Noël, que vous avez été gâtés par vos proches et que vous avez bien festoyé ! 

Comme vous le savez, j'ai tenté une première fois de recouvrir mon rouge avec un mélange Radico Organic brun et des poudres colorantes pour donner des nuances chocolats. Je pensais que 4 heures suffiraient à recouvrir ma couleur ... Quelle naïveté de ma part d'avoir pensé que le rouge se laisserait avoir aussi facilement ! Découvrons ensemble comment j'ai enfin réussi à recouvrir mon rouge. 

Voici la couleur de mes cheveux avant recouvrement. Je pensais vraiment que le premier mélange avait suffit à masquer ne serait-ce qu'un peu le rouge, mais après un shampoing il a fallu me rendre à l'évidence : 4 heures de pause n'étaient pas suffisantes. 



Sur la première photo, on peut clairement voir la démarcation entre mes racines naturelles et le reste de mes cheveux, d'un rouge-orangé selon la lumière et le bon vouloir de mes cheveux. Je n'avais tenté que 4 heures de pause pour le premier henné car il contenait de l'indigo et j'avais peur de trop foncer d'un coup. Il vaut mieux y aller progressivement que d'appliquer dès le début un henné pendant 10 heures sans savoir quel sera le résultat. 

Qu'ai-je utilisé ?



J'ai utilisé exactement le même mélange que lors de ma première application : 

- henné Radico Brun : il est composé d'indigo, d'amla, de bhringraj, de manistha, de metho, de café, d'hibiscus et de katha. Il coûte 9,90€ pour 100 grammes. (la poudre verte claire que l'on peut apercevoir sur la droite)
- du cachou : c'est un dérivé de l'acacia à cachou qui permet d'obtenir, en fonction du mélange, une large palette de couleurs brunes naturelles. Il coûte 2,50€ pour 50 grammes. (la poudre marron en haut à droite)
- de la poudre de châtaignier : elle permet d'obtenir de belles couleurs marrons chaudes dans le mélanges. Elle coûte 2,50€ pour 50 grammes. (la poudre verte foncée en bas à gauche)
- de la phytokératine : la phytokératine est naturellement présente dans la peau et surtout dans les cheveux. elle permet notamment d'améliorer et maintenant l'hydratation des cheveux. Elle apporte aussi de la souplesse et de la brillance aux cheveux. Elle coûte 4,50 grammes pour 50 grammes. (la poudre blanche en haut à gauche)
- de la guimauve en poudre : elle apaise les démangeaisons du cuir chevelu, aide à lutter contre les pellicules et permet de démêler les cheveux tout en douceur. Elle coûte 2,40€ pour 50 grammes. (la poudre grisâtre en bas)

La totalité de mes produits viennent de chez Hennés et Soins d'Ailleurs : avec des produits de qualité, un service rapide et la bonne humeur constante d'Audrey, vous serez sûrs d'être bien conseillés et d'obtenir des poudres et ingrédients de véritable qualité pour un prix très abordable. 

J'ai mis la totalité de la boîte de radico, deux cuillères à soupe de phytokératine, deux cuillères à soupe de cachou, deux cuillères à soupe de guimauve et deux cuillères à soupe de poudre de châtaignier. 
La poudre de guimauve est un véritable atout dans mes hennés : elle permet un démêlage tout en douceur de mes cheveux et ce plus efficacement que si je ne faisais que du henné "brut". 
J'ai mis de l'eau à chauffer dans une casserole : ne la faite pas bouillir, le but n'est pas de détruire les pigments et trop chaud, ça développe les pigments rouges (dont je ne veux plus). 

Je n'ai pas de quantité d'eau précise à vous donner : je fais chauffer une large quantité d'eau et j'ajoute au fur et à mesure de manière à obtenir une pâte lisse, qui ne soit pas trop liquide. Si c'est trop liquide, non seulement vous aurez du mal à l'appliquer mais pour tenir des heures avec des coulures dans le cou en permanence, c'est assez chiant ! 


Si vous voulez évitez les grumeaux dans votre préparation finale, n'hésitez pas à tamiser chacune de vos poudres : c'est ce que je fais à chaque fois et c'est vraiment ce qui m'aide à obtenir une pâte lisse, surtout si la poudre que vous utilisez était comprimée sous vide avant (comme c'est le cas pour de nombreuses poudres). 
N'hésitez pas à acheter quelques gouttes d'HE de votre choix (sauf si vous êtes enceinte ou que vous allaitez) pour parfumer le mélange : l'odeur "épinard" ou "herbe fraichement coupée" ne convient pas à tout le monde ! 

Pour l'application, c'est le Barbu qui s'en occupe : armé d'un paire de gants, il applique mèche par mèche sur l'ensemble de ma chevelure et tartine généreusement mes cheveux, en épaisses couches (comme pour un gâteau en quelque sorte !). Et cette fois-ci, j'ai dons laissé poser le mélange 9 heures sur mes cheveux. Eh oui, un vrai effort pour moi, depuis ma coupe de cheveux il y a un an, j'avais abandonné les longues pauses de henné de plus de 10 heures. Cette fois-ci, il fallait bien être plus forte que le rouge et le résultat dépasse mes espérances ! 



Mes cheveux ne sont plus rouges : c'est une véritable réussite pour ce nouveau henné. Voici les photos après l'oxydation passée et le premier shampoing. La luminosité n'est pas à son maximum et on pourrait penser que le résultat est très foncé. Pour ne rien vous cacher, en intérieur, on dirait que je suis noire à certains endroits. Mais en plein soleil, il y a de nombreuses nuances qui rendent le tout moins sombre et beaucoup plus chocolaté. J'ai même quelques restes de reflets roux qui se marient assez bien avec le reste de ma chevelure. 

Mes cheveux sont doux et respirent la santé : le henné leur fait le plus grand bien, si je n'en abuse pas comme autrefois (un henné par semaine, voire deux, ca m'avait vraiment tué les cheveux). Je suis plus que satisfaite du résultat obtenu : c'est un vrai changement et la couleur est très sympa. Cette couleur plus les ondulations dont je ne me soucie plus... Je commence vraiment à apprécier mes cheveux ! 


Maintenant que le brun est obtenu, la prochaine étape sera de travailler un peu sur le marron afin de pouvoir obtenir des nuance plus chocolatées. Avec quelques shampoings et dans quelques semaines, le côté plus sombre sera sans doute atténué et je pourrai travailler sur les reflets plus facilement. 

Comme une cure de gingembre est prévu en février, cela me permettra sans doute de "dégorger" les endroits trop sombres si jamais ils ne se sont pas atténués d'ici là (en plus de favoriser ma pousse, ce qui est là la but premier bien sûr).

Avez-vous déjà effectué un changement de couleur radical au naturel ? 
Avez-vous obtenu ce que vous souhaitiez ? 

20 déc. 2016

Shampoing Lavera à la mélisse citronelle et menthe : mon nouvel allié contre les cheveux gras.

Bonjour à tous !

C'est un bonheur de reprendre à nouveau le temps de bloguer. Avec la fac, je n'avais pas eu le temps de continuer mes articles mais comme ce sont enfin les vacances, je peux me remettre à la tâche. Je vous présente donc aujourd'hui un nouveau shampoing contre les cheveux gras. Comme vous le savez, ma nature de cheveux grasse est un véritable problème pour moi, que j'essaie de résoudre au mieux. Pour l'instant, je n'ai pas trouvé mieux que le Notox de chez Pachamamaï. Mais cette nouvelle découverte de Lavera saura-t-elle me convaincre ? Zoom avant sur le shampoing cheveux gras à la mélisse citronnelle et menthe bio.


Pourquoi Lavera ? 

Lavera est une marque que j'ai beaucoup utilisé à mes débuts dans le naturel : la composition est bonne, le label NaTrue est une source de confiance, beaucoup de leurs produits sont vegans et les prix sont très abordables. Je n'étais pas revenue à mes débuts depuis quelques temps et c'était l'occasion de tester ce produit pour les cheveux gras. 

Lavera est une marque allemande bien connue, qui cherche à créer de véritables produits cosmétiques naturels, où naturel, tolérance et efficacité ne font qu'un. La marque est contre les tests sur les animaux et garantie une tolérance et efficacité grâce à des tests sur des personnes volontaires. Les produits ne contiennent aucun produit chimique, pas de silicone, de pétrole, de dérivés de pétrole, de sels d'aluminium et de microplastique. Et tout ça pour une gamme de prix très abordable. 

Où puis-je l'acheter ?

Vous pouvez le trouver sur le site Hennés et Soins d'Ailleurs, un site de confiance que je n'ai plus besoin de vous présenter depuis le temps que j'en parle. Il coûte 5,50€ pour 250 mL.

Analysons maintenant la composition ensemble avec la vérité sur les cosmétiques. Vous savez bien que j'aime analyse précisément mes compositions, ne changeons pas les bonnes habitudes.


Source : la vérité sur les cosmétiques

Source : la vérité sur les cosmétiques

On se retrouve face à une composition assez bonne. On pourrait regretter la présence de SCS si haut dans la composition (un tensioactif irritant pour certaines chevelures, qui ne pose cependant aucun problème chez moi). Les actifs principaux,  à savoir la mélisse citronnelle et la menthe sont présents assez hauts dans la composition également, ce qui est un bon point (à savoir que les éléments dans la composition en début de liste sont plus présents que ceux qui sont à la fin de la liste : c'est pour cela que les substances odoriférantes ne sont pas un problème majeur car présentes en fin de liste et donc en faible pourcentage). 


Ce shampoing est vegan et possède le label NaTrue, un label transparent et de confiance. 


La texture est assez gélatineuse mais pas collante. Il ne suffit que d'une petite quantité de shampoing pour laver facilement les cheveux. Mes cheveux commencent à pousser (ouiiiii) et ils sont au niveau des omoplates. Je mets l'équivalent de ce qui est présenté sur la photo, je dilue énormément avec de l'eau et j'obtiens énormément de mousse : un très bon point pour toutes les personnes qui n'osent pas passer au naturel parce qu'elles ont peur que les produits ne moussent pas. Niveau mousse, on a ce qu'il faut ici. 

L'odeur est assez citronnée (normale avec de la mélisse citronnelle) mais je trouve que l'on ne sent pas trop la menthe. L'odeur est vraiment délicate et reste quelques heures sur les cheveux, sans être trop prenante. Un autre point positif ! 



Mes cheveux sont doux, souples et brillants. Depuis quelques temps, j'ai décidé d'assumer mes bouclettes et de ne plus tirer sur mes cheveux pour tenter de les lisser à tout prix. La pousse ne se verra pas aussi bien sur les cheveux secs mais ce n'est pas grave, je fais un travail de moi même pour accepter mes cheveux tels qu'ils sont ! 

Sur la première photo, mes cheveux n'avaient pas été brossés du tout alors que sur la deuxième, j'ai juste passé un petit coup de peigne en corne. Ils sont bien souples, très doux et je suis passée de trois lavages par semaine à deux : un carton plein pour ce shampoing, qui me permet d'espacer mes shampoings et de tenir un peu plus longtemps, ce que je recherchais à tout prix. J'ai, en plus, une sensation de fraicheur très agréable sur la tête. 

Au niveau de la couleur, on voit bien sur la deuxième photo que le rouge n'est pas si bien parti que cela. Une opération henné est prévue prochainement ! 

Connaissiez-vous ce shampoing Lavera ? 
Les shampoings Lavera vous conviennent-ils ? 

11 déc. 2016

Passer du rouge au marron : partie 1

Bonjour à tous ! 

On se retrouve aujourd'hui pour un article henné. Ca faisait déjà quelques temps que je n'avais plus touché à la couleur de mes cheveux (depuis août je crois ? Si ce n'est juillet). Je suis au rouge depuis quelques temps. Si vous me suivez, vous savez certainement que j'aime le rouge, que c'est une couleur dont j'ai essayé de me séparer à plusieurs reprises pour au final toujours y revenir (le côté obscur de la force, vous connaissez ? Pour moi, c'est le rouge). Il était donc pour moi de complètement tourner la page : le rouge était une couleur qui m'a accompagné ces 4 dernières années, face aux difficultés et aux problèmes que j'ai rencontré. Tourner la page sur le rouge, c'est comme tourner la page symboliquement sur une partie de mon passé difficile. Le marron chocolat est une couleur que je trouve très belle et c'est donc mon nouvel objectif de couleur. Voici donc la première partie de cette nouvelle péripétie capillaire ! 

Mes cheveux avant la coloration 


Voici mes cheveux avant coloration. Le rouge a bien délavé, c'est roux-rouge et j'ai plus de 5cm de racines. On voit du coup clairement la base, châtain clair. Les racines se fondent plutôt bien avec les longueurs sur la photo mais je vous assure qu'on les voit bien sur certaines photos (et dans la vraie vie). Il était donc grand temps de remédier à ce problème ! 



Qu'est-ce que j'ai utilisé ? 

Tous les produits que je vais vous présenter viennent de la boutique Hennés et Soins d'ailleurs. Je n'ai plus besoin de vous présenter la boutique, les produits d'Audrey sont d'une qualité incroyable et j'ai toute confiance en ses produits, dont ceux que je vais vous présenter.




- Le Brun de chez Radico Organic : Radico est une marque qui proposent des colorations naturelles à base de henné et de plantes biologiques pour permettre de sublimer la couleur des cheveux sans les agresser. Ce sont donc des mélanges tous prêts que vous pouvez utiliser facilement. J'admets qu'il est parfois difficile de faire des bons mélanges avec les bons dosages pour obtenir une couleur quand on n'a pas l'habitude. J'ai donc tenté le coup avec Radico et le brun. N'hésitez pas à aller voir, les couleurs vont du noir au blond en passant par différentes nuances de rouge, bordeaux, caramel et brun. 
Elle coûte 9,90€ pour 100 grammes, fournit avec une charlotte, un pinceau et une paire de gants. 

Le brun est composé de henné naturel, d'indigo, d'amla, de bhringraj, de manjistha, de methi, de café, d'hibiscus et de katha. Un mélange qui me paraît bien composé pour avoir un beau marron chaud ! 




Quoi de plus ? 

J'ai rajouté en plus de ce mélange quelques composants : 

- du cachou : c'est un dérivé de l'acacia à cachou qui permet d'obtenir, en fonction du mélange, une large palette de couleurs brunes naturelles. Il coûte 2,50€ pour 50 grammes. (c'est la poudre marron foncé sur la droite)
- de la poudre de châtaignier : elle permet d'obtenir de belles couleurs marrons chaudes dans le mélange. Elle coûte 2,50€ pour 50 grammes. (c'est la poudre verte juste en dessous du cachou)
- de la phytokératine : la phytokératine est naturellement présente dans la peau et surtout dans les cheveux. Elle permet notamment d'améliorer et maintenir l'hydratation des cheveux. Elle apporte aussi de la souplesse et de la brillance aux cheveux. Elle coûte 4,50€ pour 50 grammes. (c'est la poudre blanche)
- de la guimauve en poudre : elle apaise les démangeaisons du cuir chevelu, aide à lutter contre les pellicules et permet de démêler les cheveux tout en douceur. Elle coûte 2,40€ pour 50 grammes. (c'est la poudre grise en dessous de la phytokératine)




J'ai donc mis la totalité du paquet de radico, deux cuillères à soupe de phytokératine, deux cuillères à soupe de cachou, deux cuillères à soupe de guimauve et une cuillère à soupe de poudre de châtaignier. J'ai mis de l'eau chaude (pas bouillante) dans le mélange et j'ai versé sur le mélange de poudres jusqu'à obtenir une pâte assez "onctueuse" mais pas trop liquide. Si votre mélange est trop liquide, il sera d'autant plus difficile à appliquer et ça coulera en permanence. 

Je ne me souvenais plus que le henné sentait si fort les herbes ! Donc j'ai rajouté 5 gouttes d'huiles essentielles de citron (parce que j'adooooore le citron) et une cuillère à soupe du masque capillaire d'Avril au beurre de mangue, qui sent divinement bon. L'odeur était déjà beaucoup plus agréable. 

Pour ceux qui se demandent comment je me débrouille pour appliquer mon henné seul, je vous lève le mystère sur la chose : c'est mon Barbu qui m'applique le henné sur la tête. Eh oui, j'avoue ne pas très bien réussir toute seule donc je demande toujours à ma moitié de me badigeonner la tête de ce délicat mélange. On s'amuse bien (sauf quand il tâche mes affaires) et au moins, il peut voir ce qu'il se passe en haut de ma tête. 

J'ai laissé poser le mélange sur ma tête 4h30, puis j'ai rincé abondamment, fais une pause d'AS pendant quelques minutes et ai laissé sécher. Et on va dire que le changement est là mais le résultat pas tout à fait abouti ! 



Comme vous pouvez le voir, le rouge a été éradiqué en grande partie. Comme vous pouvez le voir, certaines mèches sur le haut de la tête n'ont pas tout à fait pris la couleur. Je pense que certaines zones n'ont pas été assez recouvertes par rapport à d'autres et le temps de pause était peut être un peu trop court. Je ne sais pas vous, mais je trouve que c'est assez violine en fait. 

C'est pour cela que cet article correspond à la première partie de mon chemin vers le marron chocolat. Je ne suis pas trop déçue, je suis déjà contente du changement et j'ai tout à fait conscience qu'il faut parfois plusieurs applications afin d'obtenir le résultat voulu. 


Sur cette photo (sans flash) la couleur fait plus marron-rouge. Cela dépend vraiment de la luminosité. Je pense que je ferai un mélange un peu plus "corsé" pour l'étape 2 et que surtout, je ferai un temps de pause plus long ! Je préférai y aller en douceur pour ne pas trop foncer d'un coup. Mieux vaut y aller progressivement. Sur les photos, vous pouvez voir que je n'ai pas cherché à lisser mes cheveux et que j'ai préféré les laisser au naturel. Je ne dompte plus mes cheveux pour le moment, j'avoue qu'avec le début de longueur, ça donne un aperçu sympa ! 

On se retrouve donc bientôt pour la deuxième partie de cette quête vers le marron-chocolat-chaud. 

Avez-vous réussi à avoir la couleur que vous souhaitiez avec du henné ? 
Quels sont vos objectifs couleurs ? 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...